Herbert Simon (1916-2001) Prix Nobel d’économie en 1978 – « Administration et processus de décision » 1947

Simon met en doute le modèle de prise de décision de Harvard
(modèle LCAG) qui suppose la parfaite rationalité des décideurs dans la droite ligne de la théorie microéconomique classique.

Il relève que l’optimum est rarement atteint dans toute décision car : le décideur cherche avant tout un certain niveau de satisfaction, il ne dispose que d’informations partielles sur son environnement, il est davantage animé par des aspirations que par des préférences claires et hiérarchisées.
Le processus de décision aboutit ainsi à des solutions satisfaisantes et non optimales. Le décideur applique des processus de choix qui lui sont propres et demeure fortement influencé par le contexte organisationnel dans lequel il évolue.

Son apport essentiel est d’avoir démontré la rationalité limitée des acteurs. Il collaborera notamment avec March (cf.fiche ad hoc) dans des travaux de synthèse sur la connaissance des organisations.