Modèle LCAG (de Harvard) Learned Christensen Keneth R Andrews (1916) Guth – “BusinessPolicy, text and cases”, Richard DE Irwin, 1965.Learned E. P., Christensen C. R., Andrews K. R. et Guth W. D.,

Le modèle mis au point en 1965 par la Business School est le premier concernant la formulation stratégique.
Il repose sur :
– l’analyse des forces et des faiblesses de l’entreprise,
– l’analyse des opportunités et des menaces de l’environnement,
– la prise en compte des systèmes de valeurs des dirigeants de l’entreprise,
– la prise en compte des valeurs de l’environnement.
La firme est considérée comme un système, agissant comme acteur sur le plan interne et externe, dans ce cadre un processus rationnel fondé sur l’analyse de la concurrence permet d’aboutir à un choix stratégique :

Formulation Fixation d’objectifs
Diagnostic
Choix stratégique

Mise en œuvre Politiques fonctionnelles
Établissement de plans, budgets
Contrôle des résultats

Cette analyse doit déboucher sur le choix des activités de l’entreprise ayant des compétences distinctives ainsi que sur le mode de développement de celle-ci.
L’objectif recherché est d’arriver à la meilleure allocation des ressources pour satisfaire les actionnaires : en optimisant la rentabilité des capitaux investissement, les dirigeants : en augmentant leur pouvoir (cf : théorie de l’agence).
Note: Guth a travaillé aussi sur la notion de compétences distinctive:
la véritable source d’une firme est sa compétence distinctive lui permettant de maîtriser mieux que les autres les facteurs clé de succès dans une activité donnée. Les éléments de la compétitivité résidant surtout dans la dimension managériale.